La vitamine C aide contre la dépression

Une étude récente, très technique et détaillée sur les interactions moléculaires de l’ascorbate, publiée dans un journal international spécialisé en nutrition, fait le point sur l’intérêt d’utiliser l’acide ascorbique contre le stress et l’anxiété, puisque c’est un antioxydant majeur aux actions multiples. On y confirme aussi la grande importance de la vitamine C pour le cerveau.

The role of vitamin C in stress-related disorders, dans The Journal of Nutritional Biochemistry
Volume 85, November 2020.

Titre traduit : « Le rôle de la vitamine C dans les troubles liés au stress »

Résumé traduit :

Les troubles liés au stress, tels que la dépression et l’anxiété, présentent des déficits marqués des fonctions comportementales et cognitives liées à la récompense.

Bien que les données de la littérature aient rapporté des résultats limités et variables concernant les critères d’évaluation liés au stress oxydatif dans les troubles liés au stress, l’effet neuroprotecteur possible des composés antioxydants, tels que l’acide ascorbique (vitamine C), apparaît comme une stratégie thérapeutique possible pour les maladies psychiatriques.

Ici, nous présentons brièvement des informations de base sur l’activité biologique de l’acide ascorbique, en particulier les fonctions liées à l’homéostasie du SNC.

De plus, nous avons examiné les informations disponibles sur le rôle de l’acide ascorbique dans les maladies liées au stress, en nous concentrant sur les études de supplémentation et de déplétion.

La carence en vitamine C est largement associée aux maladies liées au stress.

Bien que l’efficacité de cette vitamine dans les troubles du spectre anxieux soit moins établie, plusieurs études ont montré qu’une supplémentation en acide ascorbique produit un effet antidépresseur et améliore l’humeur.

Fait intéressant, la modulation des systèmes de neurotransmetteurs monoaminergiques et glutamatergiques est postulée comme cible centrale pour les effets antidépresseurs et anxiolytiques de cette vitamine.

Étant donné que la supplémentation en acide ascorbique produit une réponse thérapeutique rapide avec une faible toxicité et une tolérance élevée, il peut être considéré comme un candidat putatif pour le traitement des troubles de l’humeur et de l’anxiété, surtout ceux qui sont réfractaires aux traitements actuels.

Retour haut de page