Selon Wikipédia

Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Seignalet

Jean Seignalet, né le 9 octobre 1936 et mort le 13 juillet 2003, est un immunologue français qui a théorisé un régime alimentaire qualifié d’hypotoxique et auquel son nom est parfois donné, le régime Seignalet. Ce régime d’éviction, ainsi que ses théories sur la façon dont la consommation de certains aliments seraient à l’origine de nombreuses maladies, ont été popularisés à travers son livre de diététique, L’Alimentation ou la Troisième médecine.

Interne des hôpitaux de Montpellier (promotion 1962), il dirige le laboratoire d’histocompatibilité de Montpellier de 1969 à 1989 au Centre de transfusion et d’hématologie. Immunologue il étudie notamment la compatibilité des donneurs d’organes. Sa production scientifique en tant que maître de conférences des universités-praticien hospitalier à l’université Montpellier 1 porte sur l’hématologie et l’immunologie. Seignalet est crédité de 78 publications scientifiques référencées concernant ses travaux sur l’histocompatibilité.

En 1985, des événement de sa vie personnelle (dépression, puis guérison attribuée à un régime alimentaire) le mènent vers la nutrition, convaincu de l’incidence de l’alimentation sur de nombreuses pathologies, ce qui le conduit à s’intéresser à d’autres domaines de la médecine et de la biologie.

Ses hypothèses sur le déclenchement des maladies, et particulièrement les maladies chroniques et auto-immunes, se basent sur la croyance que certains aliments « encrassent » l’organisme, la réaction de l’organisme à cet encrassement, selon le « terrain » particulier de chacun, étant un processus d’élimination. Sont visés particulièrement les aliments trop cuits, industriels et trop transformés, le gluten et les produits laitiers.


Les textes suivants sont issus de mon livre de 2020, « Evitons 80% des maladies graves, ces médecins nous expliquent comment ! » ISBN 979-10-359-3005-9, format Poche ou epub/pdf ici sur Bookelis.

La méthode Seignalet

Mis au point en 1985, le régime Seignalet est d’abord un régime santé qui vise à soigner. Il est totalement équilibré et ne comporte aucun danger. Il prône une alimentation diversifiée et la plus proche possible de celle de nos ancêtres cueilleurs-chasseurs. C’est pourquoi on le nomme parfois régime ancestral. Les aliments que nous consommons ont subi de nombreuses transformations moléculaires. Certains de ces aliments, classiquement considérés comme “sains”, sont devenus totalement indigestes pour certains d’entre nous, en particulier :

  • De nombreuses céréales (dont le blé et le maïs)
  • Les laitages animaux (sous toutes leurs formes)
  • Les cuissons excessives (en particulier des graisses et des protéines animales). 

La méthode est donc “sans gluten et sans caséine” et préconise du frais, du cru, et des cuissons douces. Elle est totalement diversifiée et équilibrée. On la qualifie aussi de “hypotoxique”, car elle exclut des aliments “toxiques” à long terme pour certains. Ce qui fait le succès de cette méthode, c’est son efficacité. Les résultats de la méthode se font sentir sur les petits maux mais aussi sur de nombreuses maladies chroniques. Les patients du Dr Seignalet totalisent à eux tous plus de 115 maladies. Parmi elles, 91 ont réagi favorablement au régime, ce qui représente un espoir pour de nombreux malades. Ces patients ont appliqué strictement la nutrition Seignalet et les effets ont été perceptibles au bout d’une durée variable. Le Dr Seignalet a suivi gracieusement pendant presque 20 ans, plus de 2500 patients atteints de maladies parfois dites incurables. Parmi eux, 2250 se sont trouvés améliorés par sa méthode nutritionnelle. Les succès thérapeutiques, lorsqu’ils sont obtenus, sont francs. Il faut parler de rémissions et non de guérisons car l’abandon de la diététique est, en règle générale, suivie d’une rechute après quelques semaines ou quelques mois.

Voici quelques-unes des maladies qui ont répondu au régime Seignalet (tableau complet avec statistiques sur le site de l’Association et dans les livres) :

(Par ordre alphabétique, avec le pourcentage de résultats positifs qui suit le nom) 

  • Acné 100%
  • Angor 100%
  • Aphtose 100%
  • Arthrose 94%
  • Asthme 98%
  • Bronchite chronique 100%
  • Céphalées de tension 93%
  • Colite 98%
  • Conjonctivite allergique 97%
  • Crohn 99%
  • Dépression nerveuse endogène 100%
  • Diabète type 2 100%
  • Dyspepsie 100%
  • Eczéma constitutionnel 93%
  • Fatigue inexpliquée 80%
  • Fibromyalgie 90%
  • Gastrite 100%
  • Gougerot-Sjögren 86%
  • Hypoglycémie 87%
  • Infections ORL 80%
  • Lupus érythémateux disséminé 95%
  • Migraines 93%
  • Œdème de Quincke 96%
  • Ostéoporose 70%
  • Parkinson 90%
  • Polyarthrite rhumatoïde 82%
  • Pseudo polyarthrite rhizomélique 98%
  • Psoriasis 83%
  • Reflux gastro-œsophagien 69%
  • Rhinite chronique 97%
  • Rhumatisme inflammatoire X 93%
  • Rhumatisme psoriasique 92%
  • Rhume des foins 97%
  • Sclérodermie 100%
  • Sclérose en plaques 98%
  • Sinusite chronique 92%
  • Spasmophilie 94%
  • Spondylarthrite ankylosante 95%
  • Surpoids 72%
  • Tendinites 88%
  • Urticaire 100%
  • Uvéite antérieure aiguë 86% 

Bien sûr, comme contre les causes de mortalité, l’augmentation de l’activité physique, la lutte contre le stress, l’amélioration du sommeil, et un environnement non pollué, vont encore améliorer la prévention et la guérison de toutes ces maladies qui apportent de la souffrance.

Diabète, selon le Pr Seignalet

D’après le livre du Dr Jean Seignalet, “L’alimentation ou la troisième médecine”, de 2012, ISBN 978-2268074009.

Sur 25 cas de diabète de type 2, le Dr Seignalet a obtenu 20 rémissions complètes, et 5 améliorations de 50%, soit des résultats positifs dans 100% des cas.

Le régime Seignalet est donc certainement à mettre en place ou à additionner à un régime méditerranéen pour se débarrasser rapidement du diabète sucré, dit de type 2.

Suicide, selon le Dr Seignalet

Voici les résultats du Dr Seignalet en matière de dépression, d’après son livre :

  • Dépression nerveuse endogène : sur 30 cas, 25 rémissions complètes, 5 améliorations nettes, et aucun échec, soit des résultats positifs dans 100% des cas.
  • Migraines : sur 57 cas, 41 rémissions complètes, 12 améliorations nettes, et 4 échecs, soit des résultats positifs dans 93% des cas.
  • Céphalées de tension : sur 15 cas, 11 rémissions complètes, 3 améliorations nettes, et 1 échec, soit des résultats positifs dans 93% des cas.

Problèmes de peau, selon le Dr Seignalet

Sur 42 cas d’acné, le régime du Dr Seignalet a permis 40 rémissions complètes, et aucun échec, soit un résultat positif contre l’acné de 100%. 

Concernant d’autres problèmes de peau :

  • Eczéma constitutionnel : sur 43 cas il a eu 36 rémissions complètes, et seulement 3 échecs, soit un résultat positif pour 93% des patients.
  • Urticaire : Sur 34 cas il a obtenu 29 rémissions et aucun échec, soit un résultat positif chez 100% des malades.
  • Psoriasis : sur 72 cas il a eu 45 rémissions complètes et 12 échecs, soit un succès dans 83% des cas.
  • Lupus : sur 25 cas il a eu 11 rémissions complètes et 2 échecs, soir un résultat positif pour 96% des malades.

Allergies selon le Dr Seignalet

  • Asthme : le régime du Dr Seignalet a permis à 96% de ses patients d’aller mieux, avec seulement 2 échecs sur 85 cas. 80 ont été complètement guéris.
  • Bronchite chronique : 39 rémissions complètes sur 42 cas sans aucun échec, soit une amélioration dans 100% des cas.
  • Infection ORL récidivante : 80 rémissions complètes sur 100 cas, avec 20 échecs, donc un résultat positif pour 80% des patients.
  • Sinusite chronique : 50 cas, 38 rémissions complètes et seulement 4 échecs, soit une amélioration pour 92% des malades.
  • Rhume des foins : 71 en rémission complète sur 75 cas, avec seulement 2 échecs, c’est un résultat positif pour 97% des malades.
  • Rhinite chronique : 58 complètement guéris sur 63 patients, avec 2 échecs, soit un résultat positif pour 97% des patients.

La fibromyalgie / fatigue chronique selon le Dr Seignalet

Pour le Dr Seignalet, qui a soigné avec succès des milliers de malades souffrant de diverses affections chroniques, il s’agit de maladies causées par une alimentation nocive.

On voit de plus en plus de patients atteints de maladies articulaires, ayant de fortes douleurs, de maladies de peau comme le lupus, ou de problèmes neurologiques comme la sclérose en plaques, Parkinson ou Alzheimer, ainsi que de problèmes de thyroïde, d’inflammations de l’intestin comme la maladie de Crohn ou la rectocolite, et aussi plus de fibromyalgie et de fatigue chronique. Pour de très nombreuses personnes, le fait de suivre à la lettre le régime du Dr Seignalet apporte des soulagements inespérés que la médecine traditionnelle choisit d’ignorer depuis 30 ans déjà.

Par exemple, sur 80 cas de fibromyalgie parmi les patients du Dr Seignalet, 58 ont obtenu une rémission complète, 10 des améliorations nettes, et 4 une amélioration de 50%. Il a eu seulement 8 échecs sur 80, soit 10% qui n’ont pas réagi au régime.

90% de patients qui se sentent mieux ou qui sont guéris, et les autorités médicales refusent d’étudier ce régime, on est bien dans le déni malhonnête, en partie pour ne pas diminuer la part de marché de l’agriculture moderne, basée sur les produits laitiers et les céréales, qui sont justement les aliments que le Dr Seignalet a identifiés comme toxiques pour bon nombre de personnes.

  • En matière de “fatigue inexpliquée” il a eu 80% de résultats positifs sur 10 cas.

Précisons que concernant la fameuse maladie de Crohn, soi-disant incurable, et qui empoisonne la vie de 120 000 français, et donc de millions de personnes au niveau mondial, le Dr Seignalet, sur 72 patients, a eu 62 rémissions complètes, et seulement 1 personne qui n’a pas vu d’amélioration, soit un résultat positif pour 99% des malades, avec de simples changements alimentaires, de quoi interpeller tout médecin bien intentionné. Et concernant les colites, il a obtenu une amélioration ou une rémission chez 98% de ses presque 240 patients !

Ostéoporose selon le Dr Seignalet

D’après le chapitre 18 de son livre : Beaucoup plus répandue chez les femmes, elle est très fréquente, et s’aggrave avec l’âge. Près de la moitié des femmes feront une fracture, du col du fémur, de l’avant-bras ou de vertèbres. Les forts apports en calcium et en vitamine D lui paraissent dangereux, et de toute façon sont incapables d’augmenter la masse osseuse. Il faut donc éviter les produits laitiers animaux, d’ailleurs les populations qui en consomment le moins sont le moins exposées à l’ostéoporose. Aucun animal sauvage ne boit de lait à l’âge adulte et pourtant aucun ne souffre d’ostéoporose. L’ostéoporose n’est pas une simple décalcification, par manque de calcium, mais une destruction de tout l’os dans son ensemble, à cause de la disparition de la matrice extracellulaire qui en est à l’origine.

Le magnésium est pour moitié stocké dans les os, et 90% des français en sont carencés. Ce cation essentiel a bien des réactions dans le corps, est un autre facteur en rapport avec la disparition de l’os. 

Les résultats de sa diététique : Dans 70% des cas, un changement nutritionnel bloque l’ostéoporose. Ce sont les fruits et légumes et les produits riches en magnésium et potassium qui maintiennent la densité osseuse et empêchent l’ostéoporose. Les seules substances pharmaceutiques démontrées comme aidant à la prévention de l’ostéoporose sont les œstrogènes, le raloxifène et les biphosphonates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page