Éviter 80% des maladies, c’est possible !

Ces infos proviennent de professionnels de santé, pour éviter la grande majorité des maladies ! Un livre qui va changer votre vie.

400 pages de données provenant de 25 livres, dont 19 auteurs sont médecins, 6 docteurs en science (PhD), et 2 nutritionniste-diététiciennes diplômées exerçant en milieu hospitalier.

Le seul livre au monde qui présente tous ces faits décisifs découverts par des médecins. Il est gratuit à télécharger ici (version courte), ou complet au format poche ou pdf/epub en librairie ici ISBN : 979-10-359-3005-9

 Inscrivez-vous sur ma liste de diffusion gratuite : «Très Bonne Santé»

 

Sanus-Q fait une belle réduction

16% de réduction sur la Vitamine C liposomique avec glutathion

La marque SANUSq Liposomal c’est :

Les compléments liposomaux de la marque SANUSq Liposomal sont meilleurs que les autres formes, car ils contournent le processus de digestion pour offrir une bien meilleure biodisponibilité. Nos produits encapsulent et transportent les vitamines et les compléments dans une bicouche phospholipidique – les aidant à traverser la barrière membranaire, empêchant ainsi la détresse gastrique. Nos produits sont créés à l’aide de la technologie liposomale. Nous avons formulé une gamme de compléments de vitamines et d’antioxydants qui offrent une efficacité supérieure ainsi qu’une simplicité et une facilité d’utilisation. 

L’équipe de SANUSq Liposomal propose des compléments alimentaires efficaces afin que nos clients puissent rester au top de leurs besoins alimentaires pour une vie saine et énergique. Nous avons travaillé dur pour créer un catalogue de compléments sans OGM avec des ingrédients de la plus haute qualité. Nous nous concentrons sur les compléments qui favorisent l’équilibre, une forte immunité, un soutien du stress et une réduction de l’inflammation dans le corps. Notre philosophie générale derrière notre travail et nos produits est la suivante : il est préférable de prendre davantage soin de vos besoins alimentaires dès maintenant, plutôt que de faire face aux conséquences des carences plus tard dans la vie lorsque le dommage est déjà fait. En donnant la priorité à une bonne nutrition, vous construisez une base de santé, d’énergie et de défense.

Le résultat ?

Une vie saine et énergique et un long avenir avec moins de problèmes de santé, de courbatures, de douleurs et de médicaments à prendre. En nourrissant correctement notre corps aujourd’hui, nous pouvons favoriser un système solide pour le futur. Une bonne nutrition à l’aide de compléments alimentaires de haute qualité ouvrira les portes à une humeur stable, un système immunitaire robuste, des niveaux d’énergie bouillonnants, une peau saine, des organes fonctionnels et des os solides. Nous continuons à apprendre et à explorer le monde de la santé, de la nutrition et des carences nutritionnelles, et croyons qu’avant de pouvoir apporter des changements à votre mode de vie, vous devez d’abord comprendre pourquoi. Nous comprenons que les bons choix en matière de santé et de nutrition dépendent souvent de notre perception et de notre attitude. Nous voulons aider nos clients à comprendre qu’une vie saine n’est pas aussi difficile, coûteuse ou chronophage que cela puisse paraître ! Nous montrons comment donner à votre corps la nourriture dont il a besoin maintenant, afin que vous puissiez envisager un avenir long et serein. Pas de chichi, pas de stress, pas de coûts exorbitants, juste des nutriments de haute qualité.

16% de réduction sur la Vitamine C liposomique avec glutathion

Code de coupon : 

vitc16

**Expire le 30 juin 2021

J’ai testé la qualité de la liposomale C !

Hello les ami-e-s,

J’ai testé la liposomale de Sanus-Q et elle est parfaite !

Le but est de savoir si l’acide ascorbique (la vitamine C) est bien encapsulé dans les liposomes, pour être protégé des sucs gastriques et être délivré directement aux cellules.

La méthode pour vérifier si c’est bien le cas est très simple ; mettre l’acide ascorbique en présence d’un agent alcalin, comme le bicarbonate de soude.

En effet ce bicarbonate va réagir avec tout acide et la réaction produira de la mousse, de l’effervescence.Dans cette vidéo vous pouvez donc voir qu’en ajoutant l’agent alcalin à la vitamine C liposomale, rien ne se passe.

C’est ce qu’on attend, puisque cela signifie qu’il n’y a pas d’acide ascorbique accessible, et que toute la vitamine C est bien encapsulée à l’intérieur des liposomes !

Elle est protégée, et les liposomes ne s’ouvriront, pour la libérer, que quand ils entreront en contact avec la surface d’une cellule de notre organisme, aussi composée de membranes faites de liposomes.

Voilà, la vitamine C liposomale de Sanus-Q est donc de très bonne qualité et je peux donc la recommander à toutes celles et ceux qui veulent améliorer leur santé, et notamment par leur production de collagène, molécule de protéine de base de la construction de notre corps, et qui nécessite de la vitamine C pour être produite.

Pas de vitamine C = pas de collagène = pas de bonne santé !

Cette lipo vraiment lipo, est ici https://www.sanus-q.fr/

Pourquoi la vitamine C intraveineuse est efficace dans le traitement du cancer

Bonjour les amis,

Voici une petite traduction d’une page internet que Gérard B., Naturopathe professionnel m’avait fait suivre. Il s’agit d’un court article par le médecin mexicain Dr. Salvador Hernandez, qui travaille dans un groupe de cliniques qui offrent des traitements d’injections de vitamine C à haute dose, aux Amériques.

Il y a aussi une carte sous l’article original ici, qui situe leurs cliniques au Mexique, aux USA et au Canada, pour ceux qui habitent là-bas.

Le Dr Hernandez est diplômé de la faculté de médecine de l’Universidad Autonoma Metropolitana de Mexico en 1982 et possède plus de 20 ans d’expérience en tant que médecin traitant, consultant et responsable des admissions dans des cliniques d’intégration. Sa connaissance exceptionnelle des traitements du cancer et des résultats pour les patients couvre les suppléments, les médicaments, les procédures, les traitements et l’équipement médical. Il est consultant chez Verita Life Mexico depuis 2017.

Article mis à jour le 13 mai 2020

Dans les années 1970, Linus Pauling a observé que le traitement avec de la vitamine C par voie intraveineuse chez les patients atteints d’un cancer en phase terminale, suivi d’une supplémentation orale, avait des temps de survie quatre fois plus longs que ceux non traités.

Cependant, deux essais cliniques randomisés – Creagan, et al., 1979; Moertel, et al., 1985 – menée à la Mayo Clinic avec l’ascorbate oral seul n’a montré aucun avantage.

Depuis lors, la plupart des recherches se sont concentrées sur le traitement par ascorbate intraveineux. Cela a conduit à une guerre de réclamations entre Linus Pauling et les détracteurs de la thérapie intraveineuse à la vitamine C. [1]

Qu’est-ce qui se cache derrière la critique des découvertes de ce célèbre scientifique lauréat du prix Nobel ? Le fait que personne ne puisse revendiquer un brevet sur la vitamine C et ainsi pouvoir en tirer profit.

Les patients recherchent des options sûres et abordables pour gérer leur cancer. La vitamine C intraveineuse a ce potentiel, basé sur des études de recherche fondamentale et des données cliniques.

Un obstacle potentiel est que les sociétés pharmaceutiques n’ont pas tendance à financer les essais de vitamines parce que les produits naturels ne peuvent pas être brevetés. Parce que la vitamine C n’a pas de potentiel de brevet, son développement ne sera pas soutenu par l’industrie pharmaceutique.

Avantages pour les patients atteints de cancer

Les cellules cancéreuses naissent et se développent dans un environnement riche en radicaux libres. La vitamine C IV (Intra-Veineuse), cependant, est un antioxydant puissant qui combat efficacement les radicaux libres et les élimine de notre corps, empêchant la nouvelle formation de cellules cancéreuses et inhibant la croissance des tumeurs existantes. [2]

La vitamine C IV renforce également le système immunitaire. La présence d’un cancer dans notre corps n’est ni une coïncidence ni une question de destin. Notre système immunitaire se bat constamment contre tout ce qui est étranger à notre corps, même nos propres cellules qui deviennent malignes.

Il faut un certain degré d’immunodéficience pour permettre la croissance du cancer en nous. La vitamine C, cependant, est très efficace pour maintenir notre système immunitaire en forme pour la bataille.

La vitamine C améliore la qualité de vie. Dans des études menées dans les années 70 et 80 par Linus Pauling, Ewan Cameron et ses collègues ont suggéré que de fortes doses de vitamine C (10 g / jour injectés par voie intraveineuse pendant 10 jours suivis d’au moins 10 g / jour par voie orale indéfiniment) augmentaient le bien-être de patients, améliorant ainsi la qualité de vie, les niveaux d’énergie, l’appétit et la résistance aux effets indésirables d’autres traitements. [3]

La vitamine C tue les cellules cancéreuses. Les cellules cancéreuses ne sont pas à la hauteur des doses élevées de vitamine C. Le pic de concentration en mMol de vitamine C atteint par perfusion IV est sélectivement cytotoxique sur les cellules cancéreuses, mais ne cause aucun effet indésirable sur les cellules saines, qui en bénéficient également.

Dans des études récentes, une de Bonuccelli, Lisanti et.al, et une autre de Lewis Cantley et collaborateurs du Weill Cornell Medical College à New York, publiée dans le magazine Science en décembre 2015, a clairement montré que la contribution de l’augmentation des niveaux de vitamine C sous sa forme oxydée, le déhydroascorbate détruit les cellules cancéreuses humaines porteuses de mutations dans les oncogènes KRAS ou BRAF, présentes dans plus de la moitié des tumeurs colorectales, et qui sont également particulièrement réfractaires au traitement. La transcendance de cette découverte a eu un impact considérable sur la communauté scientifique. [4,5]

Alors qu’est-ce que vous en pensez ? Les preuves scientifiques le soutiennent, ainsi que l’expérience clinique de Verita Life.

Et nous ne sommes pas seuls. Elle est utilisée dans de nombreux hôpitaux et cliniques à travers le monde comme un élément sûr, efficace et abordable qui présente des avantages extraordinaires dans le traitement du cancer.

References

  1. Horgan, J (1993). “Profile: Linus C. Pauling – Stubbornly Ahead of His Time”. Scientific American. 266 (3): 36–40. Bibcode:1993SciAm.266c..36H. doi:10.1038/scientificamerican0393-36
  2. Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017 Nov 3;9(11). pii: E1211. doi: 10.3390/nu9111211.
  3. Cameron E, Pauling L. Supplemental ascorbate in the supportive treatment of cancer: Prolongation of survival times in terminal human cancer. Proc Natl Acad Sci U S A. 1976;73(10):3685-3689.  (PubMed)
  4. Gloria Bonuccelli, Ernestina Marianna De Francesco, Rianne de Boer, Herbert B. Tanowitz, and Michael P. Lisanti “NADH autofluorescence, a new metabolic biomarker for cancer stem cells: Identification of Vitamin C and CAPE as natural products targeting “stemness.” Oncotarget. 2017 Mar 28; 8(13): 20667–20678. Published online 2017 Feb 16. doi: 10.18632/oncotarget.15400 PMCID: PMC5400535 PMID: 28223550
  5. Yun, J.,  Mullarky, E., Lu, C., Bosch, K.N., Kavalier, A., Rivera,  K., Roper, J., Chio, I., Giannopoulou, E.G., Rago, C., Muley, A., Asara, J.M., Paik, J., Elemento, O., Chen, Z., Pappin, D.J., Dow, L.E., Papadopoulos, N., Gross, S.S. & Cantley, L.C. “Vitamin C selectively kills KRAS and BRAF mutant colorectal cancer cells by targeting GAPDH”. Science 350, 1391-1396. (2015)

Livre pour prévenir 80% des accidents cardiovasculaires

Le saviez-vous ? La grande majorité des accidents cardiovasculaires (AVC, arrêts cardiaques et autres) peuvent être évités par une alimentation adaptée ?

 Et c’est une professionnelle française qui travaille dans les hôpitaux français qui l’écrit dans un livre !
Pour moi ce livre
devrait être donné à toute personne qui atteint l’âge de 40 ans, car ainsi beaucoup de morts, de handicaps et des milliards seraient économisés sur les cotisations d’Assurance Maladie obligatoires.

Pour des raisons de droits d’auteurs je ne peux pas copier exactement les phrases contenues dans ce livre, et de toute façon il vaut mieux que vous l’achetiez pour le lire vous-même, mais je peux vous dire un peu ce qu’il contient … et c’est choquant !

Bien sûr de nombreux livres mentionnent ces faits concernant la possibilité de prévenir les accidents cardiovasculaires, mais ici c’est écrit noir sur blanc par une professionnelle payée par la sécurité sociale et donc par l’État !


Pourquoi ce système obligatoire de santé ne nous fait pas savoir avec insistance que nous pouvons nous éviter tous ces douloureux et traumatiques accidents cardiovasculaires est une question que je laisse ouverte.

Ils savent mais ne nous le disent pas, quand même, 80% d’AVC et d’infarctus en moins, alors pourquoi ???

Ce livre ne coûte que 7,70 Euros à la FNAC … Editions JOUVENCE, ISBN 978-2-88911-768-0 (lien vers le livre) 
L’auteure Marie-Laure André, est diététicienne en milieu hospitalier. Elle est spécialiste dans la prise en charge nutritionnelle de l’insuffisance cardiaque, du diabète et de l’obésité.

>>> Voici ce que j’ai lu dans ce super livre :

– En page arrière on lit qu’on pourrait empêcher 80% des risques d’AVC et d’infarctus en changeant de mode de vie ! (ça c’est stupéfiant 🙂)


– p9 on apprend que plus de 110 000 infarctus arrivent chaque année, donc on pourrait en éviter 90 000 par an !!!
Quant aux AVCs, il y en a plus de 130 000 par an, on pourrait donc éviter de souffrir à 105 000 victimes par an
(rien qu’avec ces 2 problèmes cardiovasculaires on pourrait déjà prévenir 250 000 morts en France par an, des millions dans le monde)
Et elle nous dit aussi que les AVC sont la première cause de mortalité et de handicap chez les femmes en France.

Le saviez-vous mesdames, que vous avez le plus grand risque de mourir d’un AVC … et que pourtant c’est évitable par un changement d’alimentation et de mode de vie ?!

– p10 on apprend qu’une meilleure hygiène de vie permettrait d’agir directement sur les facteurs de risque.

Notamment cela réduirait l’hypertension et le taux de cholestérol.
Donc là on réalise aussi que c’est l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie qu’on peut réduire par une meilleure alimentation, et ainsi éviter des douleurs à des millions de personnes de plus, et des milliards en dépenses de santé !


Une étude du Lancet est citée qui précise ce que sont les causes de tous ces mots : trop de gras animal, de produits et plats industriels et trop de sel, et pas assez de fruits et légumes. Autrement dit, des choses simples et naturelles.

– p11 le régime méditerranéen est désigné comme la solution, car il contient des fibres, des antioxydants, des graisses végétales et peu de graisses animales, ce qui est bénéfique pour nos artères.
La solution est donc finalement très simple et bon marché, pour nous éviter ces souffrances et ces coûts médicaux très élevés !

– p15 on nous rappelle qu’une alimentation saine et équilibrée va prévenir les AVCs

– p25 c’est la solution à l’excès de cholestérol qui nous est donnée, en nous expliquant que manger beaucoup de végétaux et peu de graisses animales fait baisser le taux de mauvais cholestérol !

– p33 on lit que l’hypertension artérielle représente 35% des risques d’AVC, et sa cause nous est donnée, qui est la perte de l’élasticité des artères.

– p54 le sport de façon modérée est un puissant protecteur contre les accidents cardiaques. Alors il ne suffit pas de bien manger, mais il faut aussi s’activer, modérément.

– p63 dans le chapitre qui explique très bien les secrets des graisses, on lit que les plus nocives proviennent des viandes et charcuteries, qui favorisent la formation de plaque artérielle d’athérome.

– p66 on trouve les références à la grande et fameuse étude scientifique de 1994 qui avait jeté la lumière sur les bienfaits du régime méditerranéen pour notre santé cardiovasculaire. Elle s’appela en Français « L’étude de Lyon » et fut publiée par Michel de Lorgeril et Serge Renaud.


Moi qui voyage beaucoup, je vous assure que partout on connaît et on cite le régime méditerranéen comme l’idéal santé !
Une des conclusions en fut qu’une personne ayant souffert d’un infarctus peut éviter jusqu’à 70% des risques de rechute en adoptant ce régime enrichi en noix.

– p67 c’est aussi l’alimentation qui donne la plus longue longévité, et aussi permet de réduire considérablement les risques de cancer.
Voilà encore une révélation pour celles et ceux qui n’auraient jamais mené quelques recherches en matière de santé alternative.

Oui, le cancer est dans de très nombreux cas le résultat d’années d’alimentation destructrice.

Elle ose nous dire que des changements de mode de vie sont parfois (moi je dirais TRÈS SOUVENT) plus efficaces que les médicaments ! Merci Madame et votre maison d’éditions pour votre courage.

– p68 on lit qu’une étude médicale récente de 2013 montre encore que ce régime, riche en huile d’olive et en noix et amandes, permet de réduire de 50% les AVC et 30% les infarctus.

Retour haut de page