Éviter 80% des maladies, c’est possible !

Ces infos proviennent de professionnels de santé, pour éviter la grande majorité des maladies ! Un livre qui va changer votre vie.

400 pages de données provenant de 25 livres, dont 19 auteurs sont médecins, 6 docteurs en science (PhD), et 2 nutritionniste-diététiciennes diplômées exerçant en milieu hospitalier.

Le seul livre au monde qui présente tous ces faits décisifs découverts par des médecins. Il est gratuit à télécharger ici (version courte), ou complet au format poche ou pdf/epub en librairie ici ISBN : 979-10-359-3005-9

 Inscrivez-vous sur ma liste de diffusion gratuite : «Très Bonne Santé»

 

Une méthode guérit Alzheimer depuis 2013

Les grands médias n’en font pas l’écho, ni les émissions télévisées, ni les magazines scientifiques qui en ont pourtant une part de responsabilité, mais sachez que depuis 2013 en Californie, USA, des études cliniques ont radicalement amélioré le quotidien de 9 patients sur 10 diagnostiqués « Alzheimer ». (1)

Oui, 90% des personnes ont connu de fortes améliorations, et même 6 sur 10 ont pu reprendre le travail !

(la suite dans l’article complet…)

Ils ont compris et prouvé que c’etaient des carences et des mauvais comportements essentiellement alimentaires qui menaient aux démences comme l’Alzheimer et les AAC.

Alors, encore une fois, tout revient à l’alimentation, aux ‘briques de construction’ que nous fournissons à notre corps pour se réparer au quotidien. Et oui, il ne suffit pas de compter les macronutriments comme les glucides, protéines et lipides, notre corps a besoin de milliers de petits éléments différents et complémentaires pour faire fonctionner correctement tous ses nombreux types de cellules.

(la suite dans l’article complet…)

Voici les suppléments listés dans le tableau ci-dessus (dans leur ordre d’apparition) :

  • Vitamine B12
  • Curcumin et ashwagandha
  • DHA et EPA
  • Magnésium L-threonate
  • Bacopa monniera
  • Vitamine D3 et K2
  • Citicoline (CDP-Choline)
  • Acetyl-L-carnitine (ALCAR)
  • Petits fruits rouges (pour leurs tocophérols et tocotriénols)
  • Sélénium
  • Vitamine C (ascorbate)
  • acide alpha-lipoïque
  • Thiamine (vit B1)
  • Acide Pantothenique (vit B5)
  • Resvératrol
  • Huile de coco

(la suite dans l’article complet…)

CoQ10 pour cellules et mitochondries

La CoQ10 gagne beaucoup en popularité en tant que supplément alimentaire. Le nombre d’individus faisant usage de la CoQ10 a grimpé, passant de 2 millions à 24 millions en seulement 16 ans. En prenant cette incroyable statistique comme point de départ, découvrons quels sont les bienfaits de la CoQ10 ainsi que ce qui la rend si populaire auprès des personnes qui se préoccupent de leur santé.

La CoQ10 est un composé dont disposent la plupart des êtres vivants. Elle est produite par pratiquement toutes les cellules et est stockée dans les mitochondries, où elle est utilisée pour créer de l’énergie pour des fonctions cellulaires saines. Nous produisons moins de CoQ10 avec l’âge. D’ailleurs, certains cancers et certaines maladies cardiaques sont associées à un faible taux de CoQ10. Les preuves dont nous disposons jusqu’à aujourd’hui ne nous permettent pas d’affirmer que le faible taux de cette enzyme cause ces maladies ni que la carence en CoQ10 résulte du stress que causent ces maladies. Cependant, les experts s’entendent sur l’importance de la CoQ10 pour les fonctions cellulaires et la santé mitochondriale, ainsi que sur le fait qu’un faible taux peut jouer un rôle dans l’altération de ces fonctions.

Qu’est-ce que la CoQ10 ?

Comment la CoQ10 agit-elle ?

La Co-Q10 permet de fabriquer notre énergie, alors plus on en prend mieux on est !

Bienfaits pour la santé mitochondriale et les fonctions cellulaires

1. La CoQ10 nourrit notre énergie naturelle

2. La CoQ10 réduit les dommages oxydatifs

3. La CoQ10 renverse les effets du vieillissement

4. La CoQ10 améliore les symptômes de l’insuffisance cardiaque

Anatomie d’une cellule, dont les mitochondries sont les sources d’énergie, et la CoQ10 essentielle !

5. La CoQ10 fournit un environnement à pH optimal

6. La CoQ10 est bénéfique pour les troubles cognitifs

7. La CoQ10 contre les effets des statines

8. La CoQ10 minimise les complications liées aux chirurgies cardiaques

Comment accroître le taux de CoQ10 par les suppléments et la nourriture

Conclusion

CoQ10 essentiel à la santé cardiaque

Lorsqu’il est question de santé cardiaque, les changements de mode de vie peuvent être un puissant outil pour renverser les risques qui y sont associés. Ces changements consistent généralement en la combinaison de l’exercice physique, de la diminution du niveau de stress, de l’élimination du tabac, d’un bon régime alimentaire complet et de la prise de suppléments. Parmi tous les suppléments pour la santé cardiaque, la Coenzyme Q10 (CoQ10) pourrait probablement être le nutriment le plus important.

Qu’est-ce qui fait de la CoQ10 un nutriment si bénéfique pour votre cœur? Bien que la plupart des bienfaits que fournit la CoQ10 pour votre cœur procèdent de son rôle indispensable dans la production d’énergie dans le corps (y compris dans les cellules du muscle cardiaque), la manière dont elle soutient votre santé cardiaque globale consiste en bien plus que cela. Allons le découvrir.

Régime Méditerranéen Traditionnel, 3 mots à la base de la bonne santé humaine !

Le Dr de Lorgeril était le principal investigateur dans l’étude de Lyon des années 1990, et Mme Salen en était responsable des aspects nutritionnels. Pour rappel l’étude de Lyon, durant les années 1980-90, avait pour la première fois démontré de façon rigoureuse l’effet protecteur de l’adoption d’un régime méditerranéen traditionnel, avec jusqu’à 70% de rechute d’infarctus en moins et donc aussi une longévité accrue.

L’introduction nous dit que bien que compliquées à expliquer ou à comprendre, les maladies cardiovasculaires sont faciles à empêcher, et ce livre nous explique comment faire. Même en France, où les secours arrivent vite et sont très bien organisés, formés et équipés, encore 50% des victimes d’infarctus meurent dans l’heure qui suit. Dans certaines populations fragiles, le taux de mortalité à quelques jours peut même monter à 80%.

Malheureusement les médecins n’ont pas de formation en nutrition, ni le temps d’en expliquer les longs tenants à leurs patients, et le raccourci est généralement d’utiliser des médicaments, sans aucune explication sur les possibilités de prévention bien connues qui sont très efficaces.

La pollution atmosphérique a aussi une grande part dans la survenue des maladies cardiovasculaires, par l’inflammation générée par les micro et nano particules, comme celles provenant des pots d’échappement, du chauffage au bois ou des centrales urbaines, et des industries. (Mais aussi des poussières des pneus qui frottent sur la route)

Retour haut de page