Découvertes révolutionnaires sur le diabète

Bonjour les amis,

Voici un message avec traduction concernant le diabète, résumant les solutions découvertes par le Centre de Recherche fondé par le Dr Rath en Allemagne, qui avait travaillé avec le Prix Nobel Linus Pauling dans les années 90, juste avant sa mort à l’âge de 93 ans.

Je commence cet article court par des extraits d’un rapport de l’OMS qui conclut que le diabète est dû a un excès de nourriture en plus d’un manque d’exercice, ce qui nous indique donc les premières mesures à prendre, qui sont simplement de manger moins et surtout mieux, et de bouger (beaucoup) plus !

L’équipe du Dr Rath a approfondi le sujet et découvert que cette malbouffe provoquait aussi des carences qui étaient les vrais déclencheurs du diabète, et que des supplémentations permettaient de résoudre le problème. Bien sûr il faut aussi changer de mode de vie, ne serait-ce que pour perdre les kilos gênants accumulés au fil des années, mais surtout pour réduire l’apport permanent de sucres !

Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le sujet du diabète dans mon livre gratuit, puisque c’est la cinquième cause de mortalité dans le monde, tuant au moins 2 millions de personnes chaque année, et un grand chapitre lui est donc consacré.

Cette « maladie » est donc bien due à une mauvaise façon de manger, principalement, et aux excès et carences qui en découlent, ainsi qu’au manque d’exercice physique et au stress continu qui dérègle le cycle du cortisol.

Partagez ces informations autour de vous pour aider les dizaines de millions de francophones qui en souffrent dans le monde entier !

Rapport mondial sur le diabète, par l’OMS

Source OMS document original en français ici https://www.who.int/diabetes/global-report/fr/

Le diabète constitue un problème de santé publique majeur. On a assisté au cours des dernières décennies à une augmentation constante du nombre de cas de diabète et de la prévalence de la maladie.

À l’échelle mondiale, on estime que 422 millions d’adultes vivaient avec le diabète en 2014, comparé à 108 millions en 1980. Ce premier rapport mondial de l’OMS sur le diabète souligne l’énorme ampleur du problème du diabète ainsi que la possibilité d’inverser les tendances actuelles.

Les pouvoirs publics, les prestataires de soins, les personnes diabétiques, la société civile, les producteurs alimentaires, les fabricants et fournisseurs de médicaments et de technologies peuvent contribuer de manière significative à l’arrêt de l’augmentation du diabète et à l’amélioration de la vie des personnes vivant avec le diabète.

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit. Il existe deux principaux types de diabète. Connaître les stades intermédiaires de l’hyperglycémie et les complications du diabète.

Source OMS document original en français ici https://www.who.int/bulletin/volumes/89/2/11-040211/fr/

Le diabète de type 2 a souvent été décrit comme une «maladie de civilisation». Dans son interview pour le Bulletin de l’OMS, le Dr Chris Feudtner avance que, pour plus de 90% des cas de diabète de type 2, on a affaire à une affection qui est le produit de la technologie moderne.

Les personnes atteintes de diabète de type 2 produisent de l’insuline en abondance en réponse à un environnement qui leur permet d’ingérer plus de calories que jamais auparavant, et ce sans avoir à fournir d’effort physique (marche, bicyclette et travail physique) alors qu’elles ont un mode de vie plutôt sédentaire: assis toute la journée à un bureau. Cette association d’un apport calorique excessif conjugué à une très faible quantité de calories brûlées conduit les gens à prendre du poids et à devenir obèses.

Les technologies telles celles utilisées dans la production des aliments, l’agriculture et la transformation des aliments permettent aux gens d’ingérer plus d’aliments riches en calories que jamais auparavant et en bien plus grande quantité. Nous parlons ici d’aliments qui n’existaient même pas jusqu’il y a peu. En revanche, il est en réalité difficile de trop manger d’un aliment traditionnel comme le riz. Ensuite, il y a la technologie des transports qui permet aux gens d’éviter de marcher, ainsi que le passage du travail manuel à l’utilisation des machines. Ces technologies ont réduit la quantité d’énergie que les personnes dépensent pour mener à bien leurs activités quotidiennes. En résumé, le progrès technologique nous a donné un surplus de calories et a diminué notre dépense énergétique. Loin de moi l’idée que nous devions faire comme les Luddites et revenir à une agriculture de subsistance et aux déplacements à pied, mais nous devons faire face aux conséquences du fait que nous avons poussé notre métabolisme au-delà de ce qu’il est capable de supporter.

Cause principale du diabète, par Rath Cellular Health™

Source Dr RATH : article original en anglais ici https://www.drrathresearch.org/drrath-discoveries/diabetes

Les troubles diabétiques ont une origine génétique et sont divisés en deux types : juvénile ou de type I et adulte, également appelé diabète de type II. Le diabète de type I est généralement causé par un défaut génétique qui conduit à une production insuffisante d’insuline dans le pancréas et nécessite des injections régulières d’insuline pour contrôler la glycémie. Cependant, la majorité des patients diabétiques développent cette maladie à l’âge adulte. Les formes de diabète chez l’adulte ou de type II ont également un bagage génétique. Cependant, les causes qui déclenchent l’éclosion de la maladie chez ces patients à n’importe quel stade de leur vie adulte sont inconnues. Il n’est donc pas surprenant que le diabète soit une autre maladie qui continue de croître à l’échelle mondiale.

La Médecine Cellulaire offre maintenant une percée dans notre compréhension des causes, de la prévention et du traitement d’appoint du diabète chez l’adulte. La principale cause du diabète de l’adulte est une carence à long terme en certaines vitamines et autres nutriments essentiels dans les millions de cellules du pancréas (l’organe qui produit l’insuline), du foie et des parois des vaisseaux sanguins, ainsi que d’autres organes.

Chez les personnes ayant une prédisposition héréditaire au diabète, des carences en vitamines et autres nutriments essentiels peuvent déclencher un métabolisme diabétique et l’apparition du diabète chez l’adulte. À l’inverse, un apport optimal en vitamines et autres nutriments essentiels peut aider à prévenir l’apparition de cette maladie et à corriger les conditions diabétiques existantes et ses complications.

La clé pour comprendre les maladies cardiovasculaires chez les diabétiques est de reconnaître la similitude dans la structure moléculaire des molécules de vitamine C et de sucre (glucose). Cette similitude peut conduire à une confusion métabolique dans le processus de transport des molécules de glucose et de vitamine C à travers les membranes cellulaires. Avec une abondance de glucose dans la circulation sanguine, le transport des molécules de vitamine C à travers les membranes cellulaires des cellules vasculaires devient bloqué, ce qui entraîne des conditions de carence en vitamine C à l’intérieur de ces cellules. Pour le système cardiovasculaire, une carence en vitamine C a des conséquences particulièrement graves car elle conduit au développement de dépôts cardiovasculaires non seulement dans les artères du cœur, mais également dans les vaisseaux sanguins des jambes, des yeux et d’autres organes du corps.

Par conséquent, la mesure décisive pour prévenir les complications cardiovasculaires du diabète est l’apport quotidien optimal de certains nutriments cellulaires – en particulier la vitamine C. Les données cliniques ont montré qu’avec un apport élevé en vitamine C, les besoins en insuline diminuent.

Les résultats d’un essai clinique pilote ont montré que l’apport optimal d’une combinaison de vitamine C avec d’autres vitamines, acides aminés et minéraux, comme le chrome, a entraîné une baisse des taux de glucose dans le sang et une diminution de l’indice d’hémoglobine glycosylée (un indicateur des dommages causés aux globules rouges par le sucre). Les nutriments agissant en synergie aident à rétablir l’équilibre entre la vitamine C et le métabolisme du sucre à l’intérieur des cellules du pancréas, des parois des vaisseaux sanguins et d’autres organes, qui est compromis dans un état diabétique.

Résultats de l’étude

Après 6 mois de suivi du programme de micronutriments cellulaires, il y a eu une diminution de la glycémie de 23% (d’une moyenne de 155 mg / dl au début de l’étude à 120 mg / dl à la fin de l’étude). De plus, les taux d’HbA1-c dans le sang étaient inférieurs en moyenne de 9,3%.

Conclusion de l’étude

Cette étude pilote de six mois, bien que menée avec un petit groupe de patients, a confirmé les effets positifs de la combinaison synergique de nutriments cellulaires sur la régulation de la glycémie chez les patients diabétiques sans aucun effet secondaire. L’efficacité de l’action synergique des nutriments dans le diabète de type II a été confirmée par plusieurs témoignages basés sur les dossiers médicaux des patients.

Lien vers cette étude M https://www.drrathresearch.org/clinical-support/studies/131-studies/141-clinical-studies-in-diabetes

Voila, j’espère que ces informations vous seront utiles et que vous les mettrez en pratique. Faites-les passer pour aider les autres, et contactez moi par retour de courriel si vous pouvez m’aider financièrement dans cette bataille du savoir.

Comme d’habitude je vous recommande le fabricant de suppléments SANUS-Q pour vos produits liposomaux, car ils sont beaucoup plus efficaces que les comprimés, cela revient donc moins cher compte tenu de leur bien meilleure bio-disponibilité, et je suis sûr de la qualité des produits de ce fabricant honnête et fier de ses valeurs. Il me verse aussi une commission de temps en temps, ce qui m’aide à payer mes factures et à consacrer plus de temps à écrire ces articles. J’espère un jour pouvoir vivre de cette activité et de l’écriture de livres utiles, mais pour l’instant je suis très loin du compte…

Bonne journée les amis,

David Giquello

Retour haut de page