Dr Schwartz contre le cancer, avec le ClO2

Bonjour les ami(e)s

Ces chercheurs continuent à essayer de comprendre le fonctionnement du cancer, et ils semblent avoir découvert que c’est au niveau de l’oxygène, ou plutôt de sa forme, qu’une étape clé se trouve.

Le Dr Laurent Schwartz, comme aussi décrit dans mon livre, avait déjà découvert que dans la cigarette, le plus nocif n’était pas les goudrons mais le CO2 aspiré en quantité, produit par la combustion du tabac et du papier.

Apparemment, pour le cancer, on en revient encore à un problème de combustion, dans ce cas le manque de combustion du glucose dans les mitochondries à cause d’une d’oxygène inactive.

Il faudrait soutenir ces rares chercheurs qui trouvent, plutôt que de financer des chercheurs qui ont pour but de faire une carrière…

Retour haut de page