Le super-antioxydant Glutathion

Ses bienfaits avec la Liposomique C

BonneSante GLUTATHION

Le Glutathion (GSH) est une protéine que l’on trouve dans chacune des cellules du corps humain. Sa plus forte concentration se trouve dans le foie.

Le Glutathion (GSH) est un anti-oxydant naturel puissant qui aide à protéger les cellules du stress oxydatif et des radicaux libres, produits à l’intérieur des cellules. Des radicaux libres sont susceptibles de pénétrer naturellement à l’intérieur des cellules, en raison de substances toxiques, de la fumée de tabac, du mercure, du plomb et d’autres produits chimiques nocifs présents dans la nourriture, l’air pollué et autres éléments de l’environnement.

Le GSH joue un rôle important au sein des cellules humaines en protégeant les cellules des ravages causés par les radicaux libres et le stress oxydatif. Il aide à résister aux maladies en neutralisant les radicaux libres internes et externes. La substance joue un autre rôle important dans la mesure où elle conserve d’autres anti-oxydants importants tels que la vitamine C et la vitamine E sous leur forme active. Cela permet au foie de traiter les produits chimiques de façon plus efficace, tout en participant à la synthèse de protéines et d’ADN.

Le GSH régulera également le métabolisme du fer et le cycle de l’oxyde nitrique. Les dernières études ont confirmé le lien entre des concentrations plus faibles en GSH et la mort de cellules. En fait, il a été démontré que les patients souffrant du cancer et du sida ont les plus bas taux de GSH dans leurs cellules.

La baisse des niveaux de GSH est liée à de nombreuses maladies dues au vieillissement, telles que la dégénérescence maculaire, la maladie d’Alzheimer, le cancer, le sida, les crises cardiaques, la drépanocytose et la maladie de Parkinson. Cela montre à quel point le GSH participe au bon fonctionnement des cellules du corps humain. Par conséquent, il est extrêmement important de maintenir la concentration de GSH dans nos cellules à des niveaux optimaux, et ce pour la santé et le bien-être de chacun d’entre nous.

Manger des légumes frais, des fruits et un régime alimentaire équilibré sont autant de façons d’augmenter naturellement la concentration de GSH dans nos cellules. Pratiquer une activité physique régulièrement est un autre moyen décisif permettant d’augmenter la concentration de GSH dans le corps.

L’augmentation des concentrations de GSH dans le corps humain présente de nombreux bienfaits. Le GSH est l’anti-oxydant et le détoxifiant principal du corps humain. Généralement, les anti-oxydants tels que la vitamine C, E et l’acide alpha-linoléique deviennent instables une fois qu’ils ont neutralisé les radicaux libres. Le GSH entre en jeu et stabilise ces vitamines et leur permet de remplir leurs fonctions de façon continue. La plupart des autres anti-oxydants n’interviennent que dans certaines parties du corps humain, tandis que le GSH est nécessaire dans toutes les parties du corps humain. Des carences en GSH rendent les autres anti-oxydants incapables de combattre les radicaux libres. Ceci peut entraîner de nombreuses maladies liées à l’âge, et un vieillissement prématuré.

Le GSH est un anti-inflammatoire, il aide à prévenir l’inflammation cellulaire. L’inflammation cellulaire peut entraîner des hémorragies internes et des caillots sanguins à l’intérieur des cellules. Cet état est en rapport avec de nombreuses maladies graves. Le GSH élimine les radicaux libres, les virus, les bactéries, les produits nocifs, les toxines de l’environnement et les métaux lourds présents dans notre corps. Il permet également d’acheminer les protéines et les nutriments vitaux à l’intérieur des cellules. Le GSH protège aussi les cellules immunitaires du stress oxydatif et leur permet de mieux combattre les virus et les bactéries. Le GSH optimisera la production d’énergie au sein de nos cellules. Lorsque les cellules produisent de l’énergie, un effet oxydant néfaste se produit à l’intérieur des cellules. Ce stress oxydatif est éliminé par le GSH afin de permettre à la cellule de produire de l’énergie de manière plus efficace.

Le GSH empêche le vieillissement prématuré en neutralisant les radicaux libres de manière efficace. Ainsi, la substance aidera à prévenir le développement de nombreuses maladies liées au vieillissement. La substance aide également à protéger vos yeux des effets nocifs des rayons ultraviolets. La cataracte est une maladie oculaire qui peut être évitée en maintenant une concentration élevée de GSH dans les cellules. Les maladies oculaires liées au diabète, les glaucomes et infections oculaires engendrées par l’herpès simplex sont parmi les principales maladies de l’oeil qui pourraient être évitées par des niveaux appropriés de GSH dans les cellules. La peau et les cheveux sont d’autres parties du corps humain qui bénéficieraient grandement d’un maintien de niveaux élevés de GSH dans notre corps. Cela permettrait d’éviter ainsi les développements d’acné, de psoriasis, de peaux irritées, de rides et de peaux sèches et écaillées.

Bien que les niveaux de GSH dans notre corps puissent être augmentés naturellement, la plupart des gens n’a pas un régime alimentaire équilibré ou ne pratique pas une activité physique régulière au quotidien. En fait, on considère que le vieillissement est l’une des raisons principales de la baisse de GSH dans le corps. C’est pourquoi il vaut mieux prendre un complément de GSH efficace, afin d’augmenter les taux de GSH dans notre corps. De nombreux compléments de GSH sont disponibles, mais la meilleure solution consiste à prendre un complément de GSH contenant de la vitamine C liposomique.

La vitamine C est un anti-oxydant important afin de neutraliser les radicaux libres dans le corps. Elle fonctionne de façon optimale lorsqu’elle est associée au GSH, car le GSH aide à conserver la vitamine C sous sa forme active, afin de combattre les radicaux libres de façon continue. La vitamine C liposomique est nettement meilleure que la vitamine C normale à cet égard. La vitamine C liposomique traverse la barrière digestive et apporte les nutriments directement dans le sang, de façon très efficace. C’est pourquoi la vitamine C liposomique est bien plus efficace que la vitamine C simple. Les liposomes sont des lipides solubles à l’échelle nanoscopique permettant d’acheminer les nutriments directement auprès des cellules. Le taux d’absorption de la vitamine C liposomique est de plus de 90% par rapport à la vitamine C simple. C’est pourquoi vous devez prendre des compléments de GSH contenant de la vitamine C liposomique, pour davantage de bienfaits pour vos cellules. Cela aidera à neutraliser les radicaux libres de façon bien plus efficace.

Les compléments de Glutathion liposomique sont bien plus puissants que le GSH normal se trouvant dans les cellules humaines. Il aidera à neutraliser et éliminer les radicaux libres, les poisons, les toxines et autres produits chimiques nocifs présents dans les cellules humaines. Ce processus renforcera aussi inévitablement les fonctions immunitaires du corps. Les compléments de GSH à base de vitamine C liposomique constituent la meilleure solution afin d’éviter le vieillissement prématuré et les autres maladies graves liées à l’âge.


Signes d’une carence en glutathion

Le glutathion est l’un des plus importants antioxydants que produit votre corps. Il s’agit d’un ingrédient vital qui est nécessaire à la détoxication et au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Toutefois, avec l’âge, votre corps n’est plus en mesure de produire les quantités de glutathion nécessaires à une bonne défense antioxydante et à une élimination efficace des toxines.

Le vieillissement, ainsi que de nombreux autres facteurs internes et environnementaux, peuvent donner lieu à une carence en glutathion dans le corps. Cela peut résulter en une mauvaise immunité, une inflammation accrue, une accumulation de toxines et un plus grand risque de maladies. Des études montrent qu’un faible taux de glutathion peut accélérer le vieillissement et augmenter le risque de maladies, telles que les maladies cardiaques, le cancer, les maladies pulmonaires, la démence, etc. [1] [2] [3]

De plus, les personnes atteintes de maladies chroniques telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la fibromyalgie, l’asthme, le sida, l’hépatite et le diabète ont souvent un faible taux de glutathion.

Dans cet article, nous allons explorer les facteurs responsables de la carence en glutathion et présenter ce qu’il se passe lorsque cela a lieu.

Pourquoi avez-vous besoin de glutathion?

Le glutathion est une molécule naturelle faite de trois acides aminés : la cystéine, la glycine et la glutamine. Chaque cellule de votre corps produit et a besoin de glutathion. La magie de ses superpuissances antioxydantes et détoxifiantes réside dans la molécule de soufre qu’elle contient.

Le soufre est une molécule collante qui se lie à diverses toxines, dont les radicaux libres, les xénobiotiques (médicaments et poisons), les cancérogènes, les pesticides, les radiations et les métaux lourds, tels que le mercure, le cadmium et le plomb.

Tel qu’expliqué dans cet article : « Il s’agit d’une coenzyme impliquée dans diverses réactions enzymatiques. Les plus importantes parmi celles-ci sont les réactions d’oxydo-réduction, dans lesquelles le groupement thiol sur la portion cystéine des membranes cellulaires protège de la peroxydation; et les réactions de conjugaison, dans lesquelles le glutathion (en particulier dans le foie) se lie à des substances chimiques toxiques afin de les détoxiquer. Le glutathion est également important dans la formation des globules rouges et blancs, ainsi que dans l’ensemble du système immunitaire. » [4]

De nombreuses recherches indiquent qu’un bon taux de glutathion dans le corps est essentiel au contrôle de l’inflammation et du vieillissement prématuré au niveau cellulaire. Ces propriétés font du glutathion une molécule essentielle pour lutter contre les maladies chroniques.

Découvrons de quelle manière le glutathion agit pour vous garder en bonne santé.

  1. Le glutathion soutient le processus de détoxication

Le glutathion est au centre de la façon dont votre corps élimine les toxines. C’est pour cette raison que le foie contient de très grandes quantités de glutathion, sachant qu’il s’agit de l’un des principaux organes aidant le corps à éliminer les déchets et les toxines.

Le processus de détoxication est complexe et nécessite toutes sortes d’antioxydants, de protéines et d’enzymes. Il est composé des voies « phase 1 », « phase 2 » et « phase 3 ».

  • Le glutathion, de concert avec d’autres antioxydants (tels que la CoQ10, les vitamines C, A et E, le zinc et le sélénium), protège le foie contre les radicaux libres générés lors du processus de détoxication.
  • Le glutathion a une incroyable capacité à se lier à toutes sortes de toxines, les rendant ainsi hydrosolubles. Cette étape permet au corps d’éliminer plus facilement les toxines par voies cutanée, intestinale et rénale.
  1. Fournit une puissante défense antioxydante

Le glutathion, en tant qu’antioxydant, refroidit les molécules de radicaux libres en leur donnant les électrons supplémentaires nécessaires à leur stabilisation. Ces molécules hautement réactives endommagent les cellules et leurs délicates sous-structures, dont les membranes lipidiques, les protéines, l’ADN et les mitochondries. Ces dommages oxydatifs et l’inflammation qui en résulte peuvent donner lieu à toutes sortes de maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le cancer, l’obésité, le diabète, l’arthrite et les maladies neurodégénératives, telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Mais il y a une raison pour laquelle le glutathion est appelé « roi des antioxydants ».

  • En tant qu’antioxydant endogène (produit par le corps seul), il se trouve dans les cellules. Cela signifie qu’il est toujours positionné de manière à défendre les cellules et leurs structures contre les dommages oxydatifs.
  • Il est régénéré dans le foie et il recycle d’autres antioxydants importants, ce qui prépare beaucoup mieux votre corps à combattre et à neutraliser les radicaux libres.
  • Il protège l’ADN contre les dommages oxydatifs ayant lieu lors de la division cellulaire.
  • Il protège les cellules immunitaires contre les effets des radicaux libres.
  • Il réduit les dommages causés par les rayons UV et autres. Il contribue également à la réparation de l’ADN, ce qui le rend extrêmement utile pour protéger les cellules contre l’exposition aux rayonnements. [5]
  1. Optimise les fonctions immunitaires 

Votre corps a besoin de quantités suffisantes de glutathion afin de maintenir une fonction immunitaire saine.

  • Stimule la production ainsi que les fonctions des globules blancs, en particulier des lymphocytes T
  • Aide les cellules T à se développer et à déclencher les réponses [6] nécessaires pour lutter contre les infections, et même le cancer
  • Prévient la toxicité, les dommages et la mort cellulaires, en éliminant les radicaux libres et les déchets métaboliques généralement produits lorsque les cellules immunitaires sont en action.

Les études montrent que les personnes souffrant de maladies chroniques, telles que le sida, le diabète et le cancer, ont un faible taux de glutathion. Et ce n’est pas surprenant. Lorsque vous êtes malade ou êtes aux prises avec une maladie de longue date, votre corps a besoin d’un soutien antioxydant plus important que jamais pour faire face à un tel stress. Ces conditions non seulement appauvrissent votre taux de glutathion, mais elles réduisent également le taux d’autres antioxydants, tels que le magnésium, la CoQ10 et la vitamine D.

Qu’est-ce qui cause la carence en glutathion?

Les facteurs d’un faible taux de glutathion sont nombreux, l’âge étant l’une des principales raisons. Les personnes plus jeunes ont généralement un taux plus élevé, mais il diminue avec l’âge. La plupart des gens perdent environ la moitié de leur capacité naturelle à produire du glutathion lorsqu’ils atteignent l’âge de 70 ou 80 ans.

De plus, comme nous venons de le dire, de nombreux processus internes – dont la protection des cellules contre les dommages oxydatifs; le recyclage d’autres antioxydants tels que les vitamines C et E ainsi que l’acide alpha-lipoïque; le bon fonctionnement des cellules immunitaires, en particulier des cellules T; la synthèse et la réparation de l’ADN, et bien sûr, la détoxication du corps – nécessitent tous du glutathion, ce qui en épuise les réserves. Et puis, il y a également des facteurs externes qui appauvrissent le taux de glutathion, créant ainsi un stress supplémentaire sur le corps. Jetez un coup d’œil cette liste (non exhaustive) :

1. Exposition à des substances nocives telles que les métaux lourds, les pesticides, les rayons UV et les rayonnements ionisants.

2. Régime alimentaire malsain, ne comprenant pas suffisamment de nutriments et d’antioxydants, dont les cofacteurs et les précurseurs, nécessaires à la fabrication du glutathion.

3. Exercice excessif et activité physique intense.

4. Stress chronique, anxiété et dépression.

5. Fumer et boire.

6. Exposition excessive à la lumière artificielle (appelée pollution lumineuse). Cela altère la production de mélatonine, une hormone impliquée dans la recharge du glutathion usé, une fois que les réserves du « roi des antioxydants » sont épuisées après qu’il ait combattu les radicaux libres.

7. Présence de maladies chroniques telles que le VIH/sida, l’asthme, la fibromyalgie, le diabète, le cancer et les troubles du spectre autistique.

8. Situations non chroniques mais stressantes, telles que brûlures, chirurgie ou tout autre traumatisme physique.

9. Infections telles que le rhume et la grippe.

10. Utilisation excessive de certains médicaments et antibiotiques.

11. La carence en magnésium, car le magnésium est un cofacteur important dans la production de glutathion.

Tous ces facteurs internes et environnementaux envahissent le corps et mènent à une génération excessive de radicaux libres. Mais de manière générale, votre corps est tout à fait capable de lutter contre les radicaux libres et de limiter les dommages oxydatifs. Il a généralement tout le soutien antioxydant endogène (produit à l’interne) et exogène (provenant d’une alimentation saine et de suppléments) qui lui est nécessaire pour limiter les effets secondaires des radicaux libres.

Toutefois, l’exposition continue et à long terme à des substances nocives ainsi que les mauvaises habitudes de vie épuisent les réserves de glutathion (et d’autres antioxydants) du corps. Cela affaiblit le système de défense naturel de votre corps, qui aide à le débarrasser des toxines et à lutter contre les infections et les maladies. 

En fait, ces facteurs externes rendent le corps vulnérable aux maladies et à la mauvaise qualité de vie de deux manières : Premièrement, vous avez besoin d’un apport accru de glutathion et d’autres antioxydants pour faire face à tout le stress oxydatif que votre corps subit; deuxièmement, les réserves de glutathion de votre corps ne suffisent pas, car la majeure partie est déjà dépensée. Dans pareille situation, une carence en glutathion se développe, donnant ainsi lieu à un faible niveau d’énergie, une altération des fonctions immunitaires et une capacité réduite à éliminer les toxines.

Que signifie la carence en glutathion pour le corps? 

  • Augmentation du stress oxydatif mais réduction des ressources pour y faire face
  • Réduction importante de la capacité du corps à éliminer les toxines, ce qui se traduit par une insuffisance hépatique et une accumulation de toxines et de métaux lourds
  • Capacité réduite à réparer l’ADN, entraînant des mutations cellulaires
  • faible immunité

Quels sont les symptômes d’un faible taux de glutathion?

La plupart des symptômes énumérés ici pourraient ne pas nécessairement indiquer une carence en glutathion. Ces symptômes pourraient également être le résultat d’un problème de santé sous-jacent. Cependant, l’amélioration du taux de glutathion contribuera grandement à améliorer de nombreuses fonctions corporelles importantes, ce qui atténuera ces symptômes :

  • Manque d’énergie et fatigue
  • Maux de tête
  • Peau sèche
  • Confusion et esprit embrouillé
  • Douleurs articulaires
  • Problèmes de sommeil
  • Rhumes et infections fréquents
  • Développement de problèmes tels que les maladies cardiaques, le cancer et le diabète

Les symptômes de dépression, de confusion et d’esprit embrouillé ne sont pas surprenants car le glutathion est le principal antioxydant dans le cerveau. Et il est considéré que les dommages oxydatifs dans les mitochondries sont la cause sous-jacente du trouble bipolaire (BD), du trouble dépressif majeur (MDD) et de la schizophrénie (SCZ). [7] Cette étude a également révélé des niveaux inférieurs de maladies psychiatriques.

Les patients atteints de la maladie de Parkinson et d’Alzheimer ont également de faibles taux de glutathion dans leur corps. Le stress oxydatif et l’inflammation sont fortement impliqués dans le développement de nombreuses maladies chroniques, dont les troubles neurologiques.

Carence en glutathion et facteurs génétiques  

Certains gènes sont impliqués dans la production de glutathion. Essentiellement, ces gènes comprennent des instructions pour la fabrication et l’activation d’enzymes impliquées dans la production et le recyclage du glutathion. Des mutations génétiques ou l’absence de ces gènes chez certaines personnes peuvent entraîner une carence en glutathion.

Par exemple, il existe une famille d’enzymes appelée glutathion S-transférases ou GST. Ces enzymes jouent un rôle très important dans la phase 2 du processus de détoxication, également appelé voie de conjugaison. Les enzymes GST catalysent les réactions de conjugaison qui lient le glutathion à diverses toxines pour les rendre hydrosolubles. En plus de jouer un rôle essentiel dans la détoxication, ces enzymes ont également des fonctions antioxydantes.

Il existe différents types de gènes comprenant des instructions pour créer ces enzymes, tels que GSTM1, GSTM2 et GSTP1. Ces gènes sont également impliqués dans le métabolisme de la cystéine, de l’acide folique et de la famille des vitamines B, qui agissent comme cofacteurs dans la production de glutathion. [8] Il semble que la plupart des personnes atteintes de maladies chroniques ne possède pas le gène GSTM1, ce qui entraîne une réduction de la production de glutathion.

Autre exemple notable, un gène appelé gène GSS est impliqué dans la fabrication de l’enzyme glutathion synthétase, dont vous avez besoin pour produire du glutathion. Les mutations de ce gène peuvent provoquer une carence en glutathion. La carence en glutathion synthétase est un trouble très rare qui peut être léger, modéré ou grave, entraînant une vaste gamme de symptômes, allant de la destruction prématurée des globules rouges (anémie hémolytique) à une augmentation de l’acidité dans le sang et les tissus, jusqu’à des symptômes neurologiques tels qu’un effet de retardement dans les réactions physiques, un ralentissement de la parole, une perte de coordination, une déficience intellectuelle, des convulsions, des tremblements et des raideurs musculaires. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ce trouble rare ici.

Il est généralement admis que les suppléments oraux réguliers peuvent ne pas s’avérer très utiles pour stimuler naturellement votre taux de glutathion, et ce, principalement en raison de difficultés liées à la biodisponibilité et à l’absorption. Mais les suppléments de glutathion liposomique ont changé la donne, sachant qu’ils peuvent améliorer l’absorption en contournant la voie de la digestion. En plus de cela, certains aliments fournissent les matières premières nécessaires à la production du glutathion dans le corps.

Références :

  1. N Ballatori et al. Glutathione dysregulation and the etiology and progression of human diseases. Biol Chem. 2009
  2. Chava B. Pocernich. D. Allan Butterfield. Elevation of glutathione as a therapeutic strategy in Alzheimer disease. 2012. Biochimica et Biophysica Acta (BBA) – Molecular Basis of Disease
  3. Townsend et al. The importance of glutathione in human disease. Biomed Pharmacother. 2003 
  4. Glutathione. PubChem. 
  5. Anupam Chatterjee. Reduced Glutathione: A Radioprotector or a Modulator of DNA-Repair Activity? Nutrients. 2013.
  6. T W Mak et al. Glutathione Primes T Cell Metabolism for Inflammation. Immunity. April 2017.
  7. Glutathione deficiency. Immune Health Science.com. 
  8. Gawryluk et al. Decreased levels of glutathione, the major brain antioxidant, in post-mortem prefrontal cortex from patients with psychiatric disorders. International Journal of Neuropsychopharmacology, Volume 14, Issue 1, 1 February 2011. 
Retour haut de page